25 août 2017

Reventador: ça déborde pas mal!

Le Reventador est, depuis déjà quelques années, dans la* liste des volcans les plus actifs du monde actuellement. L'activité éruptive y est permanente, globalement soutenue, et accompagnée d'une sismicité décrite systématiquement comme très élevée par les volcanologues de l'IGEPN.


Elle est, globalement, stable bien que des pics soient de temps à autres observés, comme ce fut le cas en juin dernier. Du côté de la puissance des rayonnements thermiques produits, rien de particulier: le pic de fin juin, du à la mise en place d'une imposante coulée de lave sur le flanc est-nord-est, est le seul événement qui sorte un peu de l'ordinaire par rapport à tous les signaux enregistrés par le MIROVA. 

Par contre un lecteur, Mr Balland que je remercie chaleureusement, a porté à mon attention le fait que l'activité actuelle est tout de même assez soutenue. Les images prisent par les webcams de l'IGEPN suggèrent en effet qu'au moins deux coulées de lave sont en cours de mise en place, sur le versant sud-sud-ouest (entre 200 et 300 m de long à priori) et sud-est  (moins d'une centaine de mètres il semble). Un petit lobe est visible entre les deux, peut-être une autre coulée très très courte. Toute la base du versant sud est couverte de dépôts d'éboulements encore à haute température, en provenance des coulées de lave. On peut les voir assez nettement grâce à la webcam thermique, sur laquelle on remarque aussi que la coulée de fin juin rayonne toujours de la chaleur. On peut aussi noter des éboulements sur le versant nord-est: peut-être une troisième coulée, mais ce n'est pas très clair.

L’activité en cours: deux coulées de lave actives au moins et des éboulements sur quasiment tout les versants du cône. Image: IGSPN

L'activité explosive n'est pas en reste. Des panaches de cendres fréquents, modérés et par leur taille et par leur charge en cendres, sont produits au niveau du sommet. Ils indiquent que le magma émis reste riche en gaz mais que le conduit est ouvert et ne laisse pas de surpressions importantes s'installer.

Panache de cendres observés, à priori le 23 août, depuis la route 45 qui passe au pied de l'édifice. Image: Xavy Herrera

Toujours une belle activité éruptive donc, soutenue mais qui ne génère pour l'heure pas de risques immédiats pour les populations proches. A surveiller toutefois car une telle activité n'est peut-être pas sans conséquences à long terme sur la structure même du cône actif: une accumulation rapide de dépôts de blocs et de cendres n'est jamais très stable, sans compter que la colonne de magma exerce en permanence des contraintes (pressions) fortes. Bref: peut-être rien de grave mais il vaut mieux garder l'oeil ouvert, on ne sait jamais.

Sources: IGEPN; Merci à Francis Balland ! 

* bon en fait dans ma liste, rien d'officiel

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire